Rodrigo Garcia, « Et balancez mes cendres sur Mickey » / L’ALARM dépose une requête en référé liberté afin d’obtenir l’interdiction de l’utilisation des animaux dans le cadre du spectacle

dessin hamster NOIR 1 - avec texte

L’association ALARM dénonce l’utilisation d’animaux dans le spectacle « Et balancez mes cendres sur Mickey » de Rodrigo Garcia, qui aura lieu à Toulon au théâtre Liberté les 27 et 28 mars 2015.

Ce spectacle met en scène des hamsters que l’on jette dans un aquarium empli d’eau, qui se débattent en tentant vainement, désespérément, de sortir de leur supplice liquide pour éviter la noyade, qui seront ensuite repêchés dans un filet, pour de nouveau servir de matériel de théâtre pour une prochaine représentation.

Nous condamnons au nom de notre association la cruauté envers ces animaux, érigée en spectacle, comme nous condamnons tout type d’exploitation animale.

Leurs corps leur appartiennent, leurs vies leur appartiennent.

L’ALARM demande à ce que le metteur en scène n’utilise ni des hamsters, ni d’autres animaux.

L’ALARM a donc déposé une requête en référé dit « liberté », près du tribunal administratif de Toulon, afin d’obtenir l’interdiction de l’utilisation des animaux dans le cadre du spectacle.

Rodrigo Garcia est pour le moins un grand travailleur de la mise en scène organique. Soit…

Le consentement des individu-e-s légitime ce « soit ».

Mais il « excelle » également dans la récurrence à la mise en scène de la cruauté envers les animaux.
Pour sa pièce Accidens – duo d’un acteur et d’un homard vivant, ce dernier amené sur scène suspendu par une patte, à qui l’on coupe ses pinces pour finir par être tranché en deux parties – Rodrigo Garcia s’est vu censuré dans plusieurs pays (Pologne, Espagne et Italie).

Nous ne sommes pas pour la censure des pièces de théâtre de cet auteur.

Nous ne voulons pas que les animaux soient exploités tels de simples objets que l’on enferme, trimballe, dresse, manipule à n’importe quelle fin et à n’importe quel loisir.
Nous sommes pour l’interdiction de l’utilisation d’animaux non humains, torturés, suppliciés, tués, sous couvert de nourrir tradition, culture, art ou spectacle.

L’art (du théâtre notamment) est en droit de provoquer toutes sortes de sensations, des plus douces au plus violentes. L’art peut enchanter, bouleverser, chambouler et même décapsuler les esprits.

Mais en aucun cas, l’art n’a le droit de détruire des vies, des corps, des âmes.
Le stress et la souffrance ne sont pas un spectacle. Et cela ne se négocie pas.

Rodrigo Garcia peut bien balancer ses cendres sur Mickey…
Mais qu’il ne balance plus des hamsters dans l’eau !

Le jugement sera prononcé dans les 48 heures suivant le dépôt de notre requête.
Restez en alerte ! La décision arrive sous peu…

______________________________________________________

Plus d’infos sur la réalité des faits dénoncés et condamnés ici par l’ALARM :
=> sur le site web du Théâtre Liberté : http://www.theatre-liberte.fr/et-balancez-mes-cendres-sur-mickey
=> sur le site de la Scène Nationale de Sète : http://www.theatredesete.com/spectacle/et-balancez-mes-cendres-sur-mickey
=> sur le site de Libération : http://www.liberation.fr/culture/2007/11/06/rodrigo-garcia-un-poil-trop-decoiffant_105527