Chair humaine en barquette sur le Vieux Port de Marseille !

viande-humaine-marseilleSamedi 8 octobre de 15h à 17h, la nouvelle Association pour la Libération Animale de la Région Marseillaise (ALARM) a exposé sur le Vieux Port de Marseille de la «chair humaine» en barquette.

Cette mise en scène macabre était destinée à attirer l’attention sur le sort réservé aux animaux qui terminent leur courte vie de souffrance sur les étals des rayons boucherie et poissonnerie dans l’indifférence la plus totale.

Encadrées par deux «bouchers», étaient exposées deux barquettes géantes de viande humaine, contenant les corps de deux militants. Dans un même temps, une dizaine d’autres interpellait les passants et leur distribuait les tracts de la campagne d’abolition de la viande, cadre dans lequel s’inscrivait cette action.

Des barquettes de «bras humain à rôtir», des «bras de bébés humains à braiser», une «cervelle humaine», un «pâté de chasseur avec morceaux», des boites de conserve de «concentré de chair à Maurice» et de «filets de Martine à l’huile d’olive» ainsi qu’une «tête humaine confite sans os» étaient également donnés à voir dans un caddie roulant tout autour du quai.

Bien entendu de nombreux passants se sont arrêtés, souvent médusés certes, mais aussi très interrogatifs. Ce fut donc l’occasion de discuter avec eux, pour le meilleur ou pour le pire, du sort que l’on réserve aux animaux. Parmi toutes les réactions recueillies, un nombre non négligeable de passants n’étaient pas du tout hostiles à nos revendications et cette «bienveillance» reste particulièrement à souligner.

Des journalistes de La Provence ainsi qu’une photographe de l’Agence France Presse ont assisté à la mise en scène. Un article est paru dans l’édition du 9 octobre du journal.

C’était une première pour l’ALARM, tel un acte de naissance, qui sera suivi sans aucun doute de nombreuses autres actions, pour porter la revendication d’abolition de la viande, bien sûr, mais aussi pour hisser publiquement, politiquement, nos actions en faveur de la Libération Animale et nos alarmes contre toutes formes d’exploitation des animaux.