Qui sommes-nous?

L’ALARM est une association, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 6 août 1901.

Son siège est situé à Marseille.

Elle regroupe – sous la forme d’un Collège Solidaire et exempt de hiérarchie – des individu-e-s bénévoles qui ont pour volonté l’abolition totale et définitive de toutes formes d’exploitation animale (tant pour le non humain que pour l’humain-e), de domination, de discrimination et du spécisme.

Afin de porter cette ambition, nous utiliserons des stratégies et moyens variés qui pourront évoluer en fonction des dispositions de l’association et des nouvelles idées de ses membres.

Des actions de terrain et des événements seront régulièrement organisés et nous interviendrons en plusieurs milieux et par différentes voies que nous souhaitons toujours évolutives, progressistes.

L’ALARM se destine à alerter, à dénoncer, à informer, à instaurer le dialogue, à amorcer la réflexion et à engager une prise de conscience sur le bien fondé de la stricte libération animale (par opposition au « bien-être animal »).

Notre démarche – factuelle et clairement politique – se fera près des particuliers, mais également près des pouvoirs publics et des médias.

Le but premier de L’ALARM est de mettre en avant les ANIMAUX : leur souffrance, leur exploitation et l’illégitimité de leur consommation. Les arguments santé ou écologiques sont supplémentaires ; s’ils doivent êtres utilisés, c’est en tant qu’arguments complémentaires, et c’est ainsi qu’ils doivent être interprétés.

D’autre part, notre démarche – qui se fera près des particulier-e-s, mais également près des pouvoirs publics et des médias – est factuelle et clairement politique, dans une visée intersectionnelle, un souhait de solidarité sans frontières dans la lutte pour la libération animale, sans frontières de langues, de cultures, d’origines ou de religions.

Ainsi, l’ALARM rejette toute campagne qui promeut le sexisme, le racisme, l’homophobie, la transphobie, l’âgisme, le capacitisme (ou validisme) ou autre forme de discrimination ou de domination contre les humain-e-s.

L’association est ouverte à toutes personnes intéressées par les buts de celle-ci, sans discrimination aucune, mais reste claire sur ses messages fondateurs et ses objectifs, tant sur le fond que sur la forme.