Chair humaine en barquettes sur la Canebière !

A Marseille, le jeudi 3 octobre 2013, dans le cadre des Semaines Mondiales d’actions pour l’Abolition de la Viande (SMAV), l’ALARM a organisé une nouvelle mise en scène choc et a exposé sur la Canebière de la viande humaine conditionnée dans des barquettes géantes.            BARQUETTE VIANDE HUMAINE ESCLAVE FEMININEVIANDE HUMAINE BARQUETTE ESCLAVE

L’ALARM a signé son acte de naissance avec une « OPÉRATION BARQUETTE » similaire… C’était le 8 octobre 2011
Deux ans plus tard, en choisissant de reproduire cette action (qui s’était révélée très porteuse en échanges et réflexions près du public), et en privilégiant une journée de semaine, nous voulions attirer le maximum d’attention de la part des médias,

et ce, afin que soit mis au jour le plus grand possible le sort réservé aux quelques 6 MILLIONS D’ANIMAUX TERRESTRES TUES CHAQUE HEURE pour être transformés en nourriture, ainsi que le sombre destin des animaux aquatiques tués en nombre plus grand encore !

Les Semaines Mondiales d’actions pour l’Abolition de la Viande ont pour but d’introduire dans le débat politique et citoyen la question de l’abolition de la production et de la consommation de la chair d’êtres sentients.

La légitimité morale de l’exploitation des animaux élevés, chassés et pêchés doit faire l’objet d’un débat de société.
Les personnes qui refusent de cautionner l’exploitation des animaux pour leur chair sont de plus en plus nombreuses de par le monde. Néanmoins, le nombre de victimes de l’exploitation croît de façon exponentielle : toujours plus d’animaux sont élevés en batterie, toujours plus de poissons sont pêchés…

Ces Semaines Mondiales d’actions pour l’Abolition de la Viande sont l’occasion d’affirmer publiquement, politiquement, que la consommation de produits animaux n’est pas un choix personnel : la question de la souffrance et de la mort que nous infligeons à des myriades d’autres êtres sentients engage évidemment les valeurs de notre société.

Nous affirmons qu’aucun argument convaincant ne justifie ce massacre permanent : le plus grand carnage ayant jamais existé à la surface de notre planète doit cesser au plus vite.

Nous agirons sans relâche jusqu’à ce que le débat devienne possible et que nos sociétés en tirent les conséquences politiques et nous parions que le XXIème siècle sera celui de l’abolition de « la viande », c’est-à-dire de l’interdiction des produits de la chasse, de la pêche et de l’élevage.

 conserve humaine 3

conserve humaine 4

conserve humaine 2                             conserve humaine 1

Une action de ce type ne vise pas uniquement à provoquer un électrochoc dans la tête du public…

Elle nécessite aussi une volonté d’échanges avec ce dernier, avec toutes ces personnes choquées, interloquées à la vue de cette chair sous emballage plastique, semblable à toutes ces autres chairs en barquettes et sous blister qu’elles trouvent dans les rayons des supermarchés.

Et cette année, quelque chose de très palpable et de nouveau dans l’air… Le public était sensiblement plus attentif qu’il y a deux ans ; il était surtout beaucoup plus dans une espèce de détresse mentale (morale ?) et faisait très visuellement (voir l’album des photographies ci-dessous) ressentir un véritable appel à l’explication (regards de dégoût, de gêne, de honte, certains tristes, désemparés, choqués etc…).

Et les près de 40 militant-e-s présent-e-s ce jeudi 3 octobre, en allant tout de suite à l’encontre des passant-e-s – pour une grande partie donc déconcertée – se sont montré-e-s de nouveau… Juste extraordinaires !

Nous tenions également un stand informatif, qui n’a pas cessé d’être abordé, questionné ou félicité ; une amélioration cependant est prévue pour une prochaine : la tenue d’un second stand à proximité du principal (éventuellement en collaboration avec une autre association), qui serait destiné aux alternatives très concrètes (mise à disposition de livrets de recettes, dégustation de mets vegan, etc…)… Car une question revenait sans cesse : « mais alors, que pouvons-nous manger pour remplacer la viande ? ».

Un grand Merci à toustes les militant-e-s pour votre présence, pour vos paroles (certain-e-s sont venu-e-s de Toulon, Aix-en-Provence, Avignon, Manosque)… Pour cette équipe que vous avez instantanément soudée sur le terrain et face à ces mots banderolés :

« ABOLITION DE LA VIANDE ! »

 

Pour de plus amples informations sur la
démarche de la revendication de l’abolition de la viande :

http://meat-abolition.org/
http://abolir-la-viande.org/
http://abolitionblog.blogspot.com/

 Notre album des photographies

Un autre album, celui de Naïel

 Pari réussi pour l’attention des médias :

 Interview dans Mlactu / « Les animaux ne sont pas des aliments »

Le Parisien / « Ils posent nus pour dénoncer la consommation de viande »

Bfmtv / « Des militants de la cause animale, de l’association ALARM, protestent contre la consommation de viande à Marseille »  => http://www.bfmtv.com/diaporama/regards-lactu-doctobre-232/image-65/

aufeminin.com / « Une campagne choc pour dénoncer la consommation de viande »

Et cette année (en 2011, nous barquettes partaient jusqu’au Japon) l’AFP a expédié nos cadavres humains sous blister jusqu’en Ukraine !       Images 8 / 9 /10 du diaporama