ACTION « COMPTEUR HUMAIN GÉANT » – LES ANIMAUX NE SONT PAS DES ALIMENTS !, du 13 mai 2017

BANNIERE CR

A Marseille, ce samedi 13 mai 2017, l’ALARM organisait un COMPTEUR HUMAIN GÉANT pour dénoncer le massacre parfaitement inutile des 6 millions d’animaux terrestres tués chaque heure dans le monde, pour finir dans des assiettes afin de satisfaire le plaisir gustatif des humain-e-s.

2 029 animaux vertébrés terrestres mis au monde et mis à mort par SECONDE, 121 766 par minute, 6 millions par heure, 64 milliards par année !

Durant une heure, les chiffres terrifiants, en partant de zéro jusqu’à en arriver à celui de 6 millions d’individus, se sont écoulés.

Quelque soit le type d’élevage, quelque soit le type d’abattage, la finalité pour des êtres sensibles à qui l’on dévore la chair reste identique : elle est la mort prématurée et préméditée d’un individu et non d’une chose.

Comme en février 2013, c’est le Vieux-Port de Marseille qui a été investi pour cet événement. Une quarantaine de militant.es étaient présent.es, certain-e-s venaient de loin : leur implication et leur sérieux sont pour beaucoup dans la réussite de cette action. C’est leur détermination et la certitude de les revoir bientôt que nous retenons aussi de cette journée.

Beaucoup de tracts ont été distribués durant ce laps de temps ; le public, relativement intéressé, ne pouvait pas rester indifférent devant ces chiffres effrayants et écœurants ; des discussions se sont prolongées, il y a eu des échanges intéressants, des rencontres…

Les médias FRANCE3 et LA PROVENCE ont également fait le déplacement, ainsi que plusieurs photographes indépendant-e-s, ce qui nous a valu un bref passage télévisé sur la chaîne régionale et un article, court mais concis et en page 2 dans le journal local. Notre message pour l’abolition de la « viande » se décuple ainsi près du public.

Une fois de plus, nous affirmons qu’aucun argument convaincant ne justifie ce massacre permanent : le plus grand carnage ayant jamais existé à la surface de notre planète doit cesser au plus vite.

Nous agirons sans relâche jusqu’à ce que le débat devienne possible et que nos sociétés en tirent les conséquences politiques et nous parions que le XXIème siècle sera celui de l’abolition de « la viande », c’est-à-dire de l’interdiction des produits de la chasse, de la pêche et de l’élevage.

LES ANIMAUX NE SONT PAS DES ALIMENTS
LA « VIANDE » N’EST PAS DE LA NOURRITURE, 
C’EST DE LA VIOLENCE
FERMONS LES ABATTOIRS !

Les prochaines marches pour la fermeture des abattoirs auront lieu :

A Toulouse, le samedi 27 mai 2017. Lieu et heure du rendez-vous : aux anciens abattoirs de Toulouse : Musée des abattoirs, 76 allées Charles de Fitte (M° St-Cyprien), à 13h00.

A Paris, le samedi 10 juin 2017. Lieu et heure du rendez-vous : Place de la République (sous réserve de l’accord de la préfecture), à 12h00.

A Bruxelles, le dimanche 11 juin, à 13h. Lieu et heure du rendez-vous : Carrefour de l’Europe, Bruxelles (à 13h00).

header-fermons-abattoirs-2017-fr

=> Plus de photographies en consultant l’album Facebook de cette action

=> Pour en savoir plus le mouvement de la revendication de l’abolition de la viande

=> Foire aux questions