ACTION COMPTEUR GÉANT 26 MAI 2018 – TOULON / 500 MORTS PAR SECONDE

Samedi 26 mai 2018, les militant-e-s de l’ALARM et de l’antenne de L214 Ethique et Animaux-Toulon organisaient et réalisaient ensemble un COMPTEUR GÉANT dans le centre-ville de Toulon.

Ce compteur égrenait le nombre effroyable d’animaux terrestres et aquatiques tués uniquement en France pour notre consommation : avec pas moins de 500 ANIMAUX MORTS PAR SECONDE [(*) Source], ce sont plus de 5 millions d’animaux qui ont ainsi été dénombrés en l’espace de 3 heures devant des passant-e-s toulonnais-e-s interloqué-e-s, parfois choqué-e-s, le plus souvent intéressé-e-s, voire même parfois déjà sensibilisé-e-s à la cause animale.

Par choix stratégique et commun, nous avions opté pour nous installer en deux lieux séparés (mais à quelques minutes à pieds l’un de l’autre) :

Les stands de l’ALARM et de L214 se trouvaient sur l’immense Place de la Liberté, s’installant aux couleurs de l’Irlande, pour laquelle nous avons fait un clin d’œil au jour de vote du dimanche 27 Mai 2018 concernant la révocation de son 8ème amendement interdisant les avortements. #prochoix #IVG #feminisme

Entre les deux stands, un généreux buffet de dégustation, à consommer sur place ou à emporter (des contenants étaient prévus pour les personnes pratiquant le Ramadan) ; il était même possible de repartir avec chacune des recettes des différents plats proposés.

L’ALARM proposait – aussi et bien sûr – sa campagne innovante de convergence des luttes (dont on verra dans une future publication les couleurs et la teneur), ce qui eut pour mérite d’attirer une grande attention des manifestant-e-s de la Marée Populaire qui partait de cette même place ce même jour.
Parmi le public venu nous rencontrer, nous avons pu noter une énorme ouverture au véganisme et à la compréhension de cette lutte qu’est l’antispécisme.

Le Compteur Géant était, quant à lui, effectué non loin, sur la Place Puget (devant une grande affiche d’une femme en soutien-gorge, posant tout sourire pour un magasin de sous-vêtements féminins, à notre grand dam !). Un texte était déclamé chaque ½ heure par différents membres des deux associations, et traduit en LSF (Langue des Signes Française) par une membre de l’ALARM.

Cet événement était particulièrement important pour nous, dans notre démarche de convergence des luttes, afin de démontrer qu’il est parfaitement possible de se rejoindre pour une cause commune, dans la mesure où aucune discrimination n’est tolérée.
En effet, comment dénoncer une/des oppression(s) en acceptant nous-mêmes des oppresseur-s-euses au sein de nos luttes ?
Nous espérons qu’à l’avenir d’autres associations nous rejoindront dans cette même optique, pour d’avantage d’efficacité.

Ainsi, l’équipe – dynamique – de l’antenne L214 Toulon avec laquelle nous avons travaillé nous a comblé- e-s, nous accueillant à bras ouverts et nous rejoignant en tous points dans notre discours, «Tous Différents Tous Égaux».

Nous attendons avec impatience les prochaines actions communes que nous pourrons réaliser ensemble, dans ce même esprit, fédérateur et cohérent.

Notons que cette action nous a permis d’annoncer également la 7ème édition de la Marche pour la Fermeture des abattoirs qui se déroulera le 2 juin à Toulouse et le 23 juin à Paris, ainsi que dans de nombreuses villes à travers le monde. + D’INFOS → https://fermons-les-abattoirs.org/

 

Quel que soit le type d’élevage, quel que soit le type d’abattage, la finalité pour des êtres sensible à qui l’on dévore la chair reste identique : elle est la mort prématurée et préméditée d’un individu et non d’une chose.

LES ANIMAUX NE SONT PAS DES ALIMENTS
LA « VIANDE » N’EST PAS DE LA NOURRITURE, C’EST DE LA VIOLENCE
FERMONS LES ABATTOIRS !

___

(*) Source :

Planetoscope cite toutes ses sources sur sa page de présentation

Parmi les dizaines d’organisations, notons la FAO, célèbre Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture