Action avec mise en scène choc contre le foie gras à Marseille

188738_396981747050155_1169504186_n

Le samedi 22 Décembre 2012, une vingtaine de militants de l’ALARM s’est regroupée sur la Canebière, tout prés du Marché de Noël et en plein cœur des rues commerçantes de Marseille, pour dénoncer la cruauté qu’induit la production du foie gras.

Une jeune femme, assise à une table de fête, la bouche ensanglantée, la tête plongée dans une assiette emplie de graines, « gavée comme une oie », était encadrée de militants brandissant des photos et un ordinateur portable, sur lequel se déroulait en boucle une vidéo dénonçant l’horreur qu’endurent les oies et les canards que l’on gave.

Une mise en scène choc en cette période de fêtes de fin d’année, visant à informer les passants venus massivement faire leurs emplettes de Noël.En seulement deux heures, plus d’un millier de tracts a été distribué et 246 pétitions demandant l’interdiction du gavage dans tous les pays de l’Union Européenne ont été signées .

Même si nous avons clairement compris que l’appétence pour ce « mets » est encore bien ancrée dans les traditions culinaires françaises, nombreuses ont été les personnes choquées d’apprendre la vérité et qui en ont profité pour nous poser une multitude de questions. Beaucoup d’entre elles étaient alors ravies d’apprendre qu’il existe une alternative végétale au cruel foie gras.

Nous avons une fois de plus constaté l’importance de ce type d’action ; bien souvent les gens ne savent pas vraiment (ou ne veulent pas) ce qu’ils consomment et n’en connaissent (ou reconnaissent) que le « joli » côté…

Soulignons au passage, la visite d’une journaliste de France Bleu Provence venue nous interviewer.

Dans l’ensemble, ce fut une action positive et c’est ainsi qu’elle a été interprétée par les participants à cette action. Et même si nous avons eu droit à l’habituel et égoïste « Mais c’est bon le foie gras ! », nous avons ressenti l’ouverture de certains esprits et que les mentalités sont en train de changer.

Véronique TANI et Magali GIUDICELLI, pour l’ALARM

 

Pour plus d’informations sur la vérité de la cruauté du foie gras :

 

« Enquête de L214 dans le Sud-Ouest de la France, dans des salles de gavage typiques de la production de foie gras »
 

Nous vous conseillons également deux très beaux sites, qui sont de véritables sources de recettes pour préparer un repas festif sans exploitation animale :